L’objectif talentueux du photographe a su tirer le maximum de ces éléments explosifs.

Très impressionnant cet effet du noir sur noir, cheveux noirs, perles noires, arme et cuir noirs, qui s’accostent merveilleusement bien avec ce mannequin au regard à la fois dur et sensuel…

C’est bien la première fois, dans l’histoire de SAS, que le récit est étalé sur deux volumes sans aucun répit, de quoi couper le souffle.
Selon G. d. V. : « Il y a tellement à raconter sur ce sujet que deux tomes suffisaient à peine… », les couvertures seront identiques mais disposées en miroir.

Entre autres villes concernées, Genève et Beyrouth ont été choisies pour la signature publique de l’ouvrage, prévue pour la mi-juin.

Couverture du Trésor de Saddam

La couverture du dernier thriller de Gérard de Villiers, « Le trésor de Saddam », dont la couverture représente une femme portant des bijoux en perles noires de Tahiti : un sautoir de perles multicolores, un bracelet de perles noires et une perle montée en bijou de nombril...

photo : Thierry Vasseur

GIE Perles de Tahiti

Vous souhaitez réagir ou commenter les articles du Pêcheur de Perles ? Ecrivez-nous en utilisant le formulaire de contact !