Le prix moyen - 10.675,55 yen (US$93.65) par momme - était de 6% inférieur à la vente du mois de mars. Cela est dû en partie à la qualité inférieure des perles vendues en juin, puisque la plus grande partie des perles australiennes proposées était constituée des restes de la récolte de 2005.

Leung Sik Wah, de la société Cogent Trading Co Ltd basée à Hong Kong et organisatrice de la vente a indiqué qu'un nombre plus important de petites perles keshi (3 à 5mm) vendues entre 3.000 et 11.000 yen par momme est responsable d'un prix moyen plus faible.

La plupart des acheteurs ont estimé que les prix étaient similaires ou très légèrement supérieurs à ceux de la vente aux enchères du mois de mars dernier. « Les prix étaient quelques % supérieurs à ceux de mars, mais restaient raisonnables » a expliqué Lauren Lei, responsable de Po Kwong Jewellery Ltd à Hong Kong. « Bien que le prix des perles des mers du Sud a continué à monter cette dernière année, l'augmentation constatée à la dernière vente n'a pas été très importante comparée à celle de l'or ou des diamants. De manière générale, le marché des perles des mers du Sud est sain. »

Les acheteurs ont été heureux de constater que Paspaley était moins résistant sur les prix des perles de qualité plus faible. Ceci explique également la chute du taux de retrait (retrait de lots de moindre qualité par le vendeur).

Grosses perles

De grosses perles ont rarement été vues aux ventes Paspaley de ces dernières années, mais trois perles australiennes blanches entre 19 et 20mm ont été mises aux enchères cette fois-ci. Ces perles, qui faisaient partie du lot 285, avaient quelques imperfections. Malgré leur qualité inférieure, leur taille exceptionnelle leur a permis d'atteindre le prix le plus élevé au momme de la vente : 233.443 yen (US$2,048). L'acquéreur est une société japonaise de Tokyo.

Des acheteurs indiens très présents

Environ 90 acheteurs ont assisté à la vente, et 74 d'entre eux ont effectué au moins un achat.

La vente a été particulièrement active le second jour, mais elle a ralenti le jour suivant où plusieurs acheteurs, dont Chow Tai Fook Jewellery Co Ltd et Wong’s Diamond & Pearl Co Ltd ont quitté la vente pour des enchères en Birmanie.

Etant donné la grande quantité de perles mise en vente, les société indiennes présente à la vente qui a eu lieu à Kobé ont fait des achats importants. Pearl International Co Ltd a par exemple acheté de 10 à 13 lots.

« Ca a été de très bonnes enchères, avec des prix intéressants et raisonnables. » a indiqué Raj Shah de la société Pearl International. « Nous avons acheté de plus grandes perles de meilleure qualité, entre 13 et 17mm. Nous pouvons toujours acheter des perles de diamètre plus faible via nos autres sources comme Concorde. »

Raj Shah a ajouté que la vente de juin a été une bonne opportunité car les prix ont souvent été meilleurs et sa société a ainsi été en mesure de faire des colliers pour le salon de Hong Kong prévu en septembre.

La prochaine vente aux enchères Paspaley est prévue du 16 au 18 septembre prochain à Hong Kong.

CMP Asia

Vous souhaitez réagir ou commenter les articles du Pêcheur de Perles ? Ecrivez-nous en utilisant le formulaire de contact !