Robert Wan, président de Tahiti Perles, a indiqué que ces perles ont été délibérément produites à la demande des acheteurs : "Il n'est pas dans notre habitude de produire des perles d'aussi faible diamètre, mais nous pouvons maintenant offrir une gamme complète de perles de Tahiti."

D'après Martin Coeroli, Directeur Général du Gie Perles de Tahiti, la demande provient principalement d'Europe, pour des bijoux plutôt que des rangs de perles.

Robert Wan a également indiqué que la production annuelle des ces petites perles de Tahiti est limitée entre 1 et 1,2 kg. De petites nacres (huîtres) d'un à un an 1/2 sont utilisées. Elles sont greffées avec des nucléis de petit diamètre, et sont cultivées un an avant la récolte. Les perles ont au moins 0,8mm d'épaisseur de nacre, ce qui correspond au minimum légal pour l'export de Polynésie française.

Les prix de ces petites perles de Tahiti sont élevés, et presque comparables à ceux des petites perles des mers du Sud.

CMP Asia

Vous souhaitez réagir ou commenter les articles du Pêcheur de Perles ? Ecrivez-nous en utilisant le formulaire de contact !