La surexploitation historique des stocks naturels de nacres a entraîné un épuisement général des lagons producteurs alors que le développement de la perliculture requiert des quantités de plus en plus importantes d’huîtres.

Lire la suite