L’huître perlière, Pinctada margaritifera (Linné, 1758) var. cumingi (Reeve), productrice de perles noires, fait l’objet d’une aquaculture florissante en Polynésie Française. Cette jeune filière avec un chiffre d’affaire proche du milliard de francs se place, en 1998, au deuxième rang des productions aquacoles françaises.
Face à divers problèmes rencontrés par la profession (épisodes de mortalités) et en l’absence de connaissances scientifiques sur l’huître perlière et son milieu de vie, un vaste programme de recherche (le PGRN) a été développé, en choisissant comme site atelier l’atoll de Takapoto, haut-lieu de la perliculture en Polynésie Française.
Une thèse faisant partie intégrante de ce programme présente près de 4 ans de recherche finalisée sur le milieu de vie, l'écologie, la physiologie, la croissance et la reproduction de ce bivalve cultivé.

Lire la suite