"La perliculture en est encore à ses balbutiements en Inde", explique Ajai Kumar Sonkar. "Il m'a été difficile d'obtenir une autorisation pour travailler dans les eaux des îles Andaman."

Ajai Kumar Sonkar a commencé ses travaux au début des années 90 sur les perles d'eau douce (avec la moule d'eau douce Lamellidens marginalis), avant de s'orienter vers deux espèces marines : Pinctada margaritifera, qui produit des perles aux tons sombres (les fameuses perles de Tahiti), et Pinctada maxima, qui produit les perles des mers du Sud, aux tons argentés et dorés.

Ajai Kumar Sonkar parvient aujourd'hui à un taux de mortalité à la greffe proche de zéro.

La plus grande réussite du Docteur Sonkar est la technique qui lui a permis de produire des nuclei de gand diamètre à partir de mollusques indiens.

Ajai Kumar Sonkar a déjà présenté plusieurs de ses travaux à l'occasion de conférences internationales :
"Perliculture en eau douce en Inde" à la conférence "Pearls'94 à Honolulu,
"Production de perles à partir de nuclei indigènes" à la conférence "World Aquaculture" de Bangkok en 1996,
"Importance de la nature de l'irritant dans la déposition des couches de nacre" à la même conférence en 1998 à Las Vegas.

Ses travaux ont été publiés dans de nombreux journaux dont Pearl World, World Aquaculture ou encore Jewellery News Asia.

Ajai Kumar Sonkar a signé un accord avec plusieurs société, dont le groupe Osacar basé à Singapour, et Bridges AGT Consulting, une société canadienne.

Vous souhaitez réagir ou commenter les articles du Pêcheur de Perles ? Ecrivez-nous en utilisant le formulaire de contact !