Les autorités productrices de perles noires ont déclaré leur intention de se donner les moyens d'une plus grande autonomie, notamment au regard de l'expertise de leurs produits, jusqu'ici aux mains de techniciens étrangers. Selon le bureau de l'investissement de cet archipel, l'effort sera désormais placé sur la formation de personnel qualifié sur place, notamment dans le domaine de l'évaluation de la qualité de la perle. Les perliculteurs des îles Cook, jusqu'ici, se sont plaint à plusieurs reprises que les honoraires demandés par les experts étrangers étaient trop élevés.

tahiti-pacifique.com

Vous souhaitez réagir ou commenter les articles du Pêcheur de Perles ? Ecrivez-nous en utilisant le formulaire de contact !