Les perles de culture restent principalement exportées vers le Japon, alors que Hong Kong croît en importance et est susceptible de se placer en première position dans les années à venir.

Les perles brutes à l'export représentent 47 millions d'euros, une valeur en hausse de 7,72%. 753kg de perles ont été détruites car leur qualité n'atteignait pas le niveau minimum requis (épaisseur de nacre de 0,8mm minimum, qualité de surface, etc.).

Service de la Perliculture de Polynésie française

Vous souhaitez réagir ou commenter les articles du Pêcheur de Perles ? Ecrivez-nous en utilisant le formulaire de contact !