Ce congrès international est destiné à attirer l'attention des investisseurs et des industriels sur l'industrie de la perle ; divers événements ont également été prévus autour de ce congrès.

"Ce congrès se veut un retour des Emirats dans une industrie dont ils étaient jadis le centre." indique Khaled Al Sayegh, président du Pearl Revival Committee. "Les perles les plus fines provenaient autrefois du Golfe. Elles étaient naturelles, et étaient collectées par des plongeurs en apnée. La découverte d'importants gisements de pétrole ont brutalement mis fin à l'industrie de la perle au début des années 30. Ceux qui autrefois pêchaient les perles ont profité du boom économique généré par l'industrie pétrolière".

"Les perles constituent un investissement intéressant car elles sont une véritable valeur refuge. Le marché de la perle est rythmé par des changements cycliques, et l'intérêt pour les perles augmente depuis ces dix dernières années. Nous souhaitons mettre en relation les investisseurs et les collectionneurs."

Un des points d'orgue de la convention est la vente aux enchères de l'une des plus grosses perles naturelles du monde, la perle d'Arco Valley.

La relance du commerce des perles devrait aider à la diversification de l'économie locale qui cherche à s'affranchir un peu plus de l'industrie du pétrole.

perle d'Arco Valley

La perle d'Arco Valley, qui pourrait être vendue pour une valeur de 8 millions de dollars.

perle d'Arco Valley

La perle d'Arco Valley.

Pearl Revival Committee

Pearl Revival Committee

Vous souhaitez réagir ou commenter les articles du Pêcheur de Perles ? Ecrivez-nous en utilisant le formulaire de contact !