Le collier a été acheté à la maison Cartier à Paris en 1920 par Elgin Dodge pour son épouse Anna, pour le montant astronomique de 825 000 dollars US, l'équivalent de 8 millions de dollars d'aujourd'hui.

La facture originale de Cartier mentionne un collier de cinq rangs de perles, soit 389 perles au total, pesant 4 305 grains, accompagné d'un fermoir en émail représentant Catherine II de Russie, ainsi que de deux autres fermoirs sertis de diamants.

Le collier est désormais réduit à trois rangs comprenant 224 perles, ainsi que deux fermoirs Cartier sertis de diamants. Il a été estimé entre 500 000 et 700 000 dollars US. La valeur estimée du collier (par rapport au prix d'achat en 1920) est à la fois dû à la réduction du nombre de perles du collier actuel, et au fait que les perles naturelles attirent désormais un marché de connaisseurs, alors qu'en 1920 les perles de culture n'avaient pas encore pris l'importance qu'elles ont aujourd'hui.

Anna Thomson Dodge

Portrait d'Anna Thomson Dodge, épouse de Horace Elgin Dodge, portant le collier de perles naturellesde Catherine II de Russie.

luxist.com

Collier perles naturelles Cartier

Le collier de perles naturelles aujourd'hui, qui ne comporte plus que trois rangs de perles.

luxist.com

fermoir diamants

Gros plan sur le fermoir serti de diamants.

luxist.com

luxist.com

Vous souhaitez réagir ou commenter les articles du Pêcheur de Perles ? Ecrivez-nous en utilisant le formulaire de contact !