les sites retenus pour l'implantation de cette usine d'extraction de gaz naturel sont situés à North Head (26km au nord de Beagle Bay), ainsi que Gourdon Bay et James Price Point.

Le directeur de l'Association des producteurs de perles, Brett McCallum (Pearl Producers Association) a ainsi indiqué que les acteurs de l'industrie perlière souhaitent être impliqués dans les discussions concernant l'implantation de cette usine d'extraction de gaz naturel.

Les eaux particulièrement claires au large de la région de Kimberley sont nécessaires au bon développement des huîtres perlières Pinctada maxima, et l'association est inquiète des risques de pollution, du mouvement accru des bateaux et de l'introduction de parasites marins.

Le site de Gourdon Bay est particulièrement sensible, car il est la dernière source d'huîtres perlières sauvages pour l'industrie.

« Cette pêcherie produit plus de 70% des huîtres perlières requises pour la perliculture en Australie occidentale » a indiqué Mr McCallum. « L'importance des flux marins, responsables du dépôt des larves d'huîtres n'est pas à sous-estimer. »

La crainte principale des acteurs de la filière reste l'introuction de parasites qui pourrait attaquer les bancs d'huîtres perlières.

L'association a avertit que tout développement nécessitant le déplacement de fermes perlières devrait être sujet à un « mécanisme compensatoire »

The West Australian

Vous souhaitez réagir ou commenter les articles du Pêcheur de Perles ? Ecrivez-nous en utilisant le formulaire de contact !