Les perles de Phu Quoc commencent à faire parler d'elles. Leur qualité égale celle des perles akoya du Japon, à telle point que la quasi-totalité des perles produites à Phu Quoc est directement exportée au Japon où elles seront mélangées à des perles akoya d'origine chinoise et japonaise pour la création de bijoux dont les perles seront étiquetées Perles du Japon. Certains bijoutiers parviennent même à se procurer des perles de Phu Quoc qu'ils vendent sous l'appellation Perles akoya du Vietnam.

La production de perles akoya à Phu Quoc est encore relativement faible (quelques millions d'huîtres perlières, soit quelques centaines de kilos de perles chaque année). Les bijoutiers proposant des perles de Phu Quoc parviennent donc plus difficilement à produire des colliers de perles parfaitement homogènes (taille, qualité et couleur); ils proposent ainsi des colliers de perles multicolores aux couleurs naturelles : champagne, gris pâle, crème et blanc.

Qu'en est-il donc des perles vendues sur les étalages des boutiques de Phu Quoc ? Malgré les affirmation des vendeurs, il s'agit presque toujours de perles d'eau douce originaires de Chine. Celles-ci sont de moins bonne qualité (rondeur, lustre), mais elles sont surtout beaucoup moins chères que les véritables perles de Phu Quoc. Il est ainsi possible de trouver un collier de perles d'eau douce pour l'équivalent d'à peine quelques euros, alors qu'un collier de perles akoya de Phu Quoc se vendra pour plusieurs centaines d'euros.

Acheteurs, vous êtes avertis !

Perliculture à Phu Quoc

Perliculture à Phu Quoc. Des perliculteurs sortent de l'eau des paniers contenant des huîtres perlières.

Viet Nam News

Perles akoya multicolores du Vietnam

Perles akoya multicolores du Vietnam.

Modern Jeweler

Viet Nam News

Vous souhaitez réagir ou commenter les articles du Pêcheur de Perles ? Ecrivez-nous en utilisant le formulaire de contact !