Justin Hunter a indiqué à la presse fidjienne que ses perles ont littéralement été prises d'assaut par les acheteurs.

Justin Huner Pearls étant toujours en phase de croissance, le perliculteur a préféré limiter le nombre de participants à sa vente aux enchère : « Notre approche de est developper de bonnes relations avec un petit groupe d'acheteurs internationaux, car nous pensons qu'avoir ce type de relations avec nos acheteurs leur permet de mieux nous connaître, ainsi que notre produit.

La vente aux enchères a eu lieu le 20 mai à Yokohama, et éait organisée par J. Hunter Pearls Fiji et Aquatec International. Plusieurs lots intéressants étaient proposés, dont une perle ronde de 18,9mm, ainsi que des lots de grosses perles keshi multicolores.

Justin Hunter a décidé de développer ses activités en ajoutant un nouveau site à ses opérations au large de l'île de Kioa, à soixante kilomètres de sa ferme de Savusavu. Cette nouvelle ferme va lui permettre d'accroître de façon importante sa production.

La société a également établi un code de bonne conduite afin de s'assurer que son activité a un impact minimum sur l'environnement.

Justin Hunter Pearls

Un rang de perles de Fidji multicolores acquis par un acheteur allemand.

Pearl World

Justin Hunter Pearls

Les perles keshi proposées lors de la seconde vente aux enchères Justin Hunter.

Pearl World

Flash d'Océanie, Pearl World & Fiji Times Limited

Vous souhaitez réagir ou commenter les articles du Pêcheur de Perles ? Ecrivez-nous en utilisant le formulaire de contact !