"Nous avons reçu plus de 35 candidatures au départ. La première sélection s'est faite sur un test d'anglais qui a éliminé plusieurs candidates", a indiqué Jean-François Dilhan, responsable de la communication de la société "Tahiti Pearl Market" et de l'élection de l'ambassadrice de la perle de Tahiti.

"Ces jeunes filles devaient s'engager à se libérer pendant un an afin d'assurer pleinement les fonctions d'ambassadrice de la perle", a-t-il précisé. La jeune fille élue signera un contrat à durée déterminée d'un an avec "Tahiti Pearl Market", et recevra un salaire de 300 000 Fcfp (2500 euros) par mois pendant toute la durée du contrat.

Cette ambassadrice sera à la disposition "de l'ensemble de la profession", a souligné Jean-François Dilhan. Tous les professionnels de la perle pourront faire appel à cette jeune femme pour représenter la perle de Tahiti dans divers salons et manifestations. La jeune femme, élue ambassadrice de la perle, devra être "capable de tenir une conférence sur la perle et de répondre aux questions des journalistes", a-t-il ajouté.

Celle-ci recevra en effet une formation sur la perle et fera un stage dans une ferme perlière afin de parfaire ses connaissances sur le sujet. Les 12 candidates rivaliseront de classe et d'élégance lors de l'élection, le 18 mai prochain, devant les 9 membres du jury composé de plusieurs professionnels du secteur, et d'autres personnes ayant souhaité apporter leur concours à cette manifestation.

La participation de la future ambassadrice de la perle à plusieurs salons est déjà programmée, notamment ceux de Hong-Kong, et de Las Vegas, ainsi qu'un autre en Suisse.

affiche de l'élection de l'ambassadrice de la perle de Tahiti

Affiche de l'élection de l'ambassadrice de la perle de Tahiti

Vous souhaitez réagir ou commenter les articles du Pêcheur de Perles ? Ecrivez-nous en utilisant le formulaire de contact !