A 2 jours de l’ouverture de la 6ème vente aux enchères des perles, le président du groupement Franck Tehaamatai part plutôt confiant. Pour les professionnels du secteur, ils continuent à affirmer que le joyau polynésien a toujours la cote sur le marché mondial. Parmi toutes les sociétés de négoce étrangères inscrites à ce jour, on estime que les japonaises suivies des chinoises et locales devraient emporter la majorité des lots.

Service du Commerce Extérieur de Polynésie française

Vous souhaitez réagir ou commenter les articles du Pêcheur de Perles ? Ecrivez-nous en utilisant le formulaire de contact !