A cette occasion, et en tant que ministre de la Perliculture, le Président a indiqué qu'il y aura un renforcement de la réglementation portant sur la qualité de la perle de culture de Tahiti, avec l’obligation pour chaque producteur de perles de culture de Tahiti, de disposer d’une carte de producteur. "Cette carte a pour objectif de mieux connaître l’ensemble de nos producteurs, les quantités qu’ils produisent et la qualité de leur production. Elle nous permettra à l’avenir de leur apporter toute l’assistance nécessaire, pour améliorer leur produit, si cela s’avérait nécessaire."

Le Président a également montré son engouement face à la reprise de confiance des acheteurs, suite à l'application des diverses mesures de contrôle prises par le Gouvernement, " Le succès de la vente aux enchères d’aujourd’hui en est la preuve. Pour une mise à prix de 425 millions, le produit effectif de la vente a atteint 706 millions, ce qui représente une surenchère de 65%. En conséquence, le prix moyen du gramme qui était de 2.200 Fcfp lors de la précédente vente, s’est élevé aujourd’hui à 2.500 Fcfp, soit 13,6% d’augmentation."

ventes aux enchères perles de Tahiti

Le Président a chaleureusement remercié l'ensembles des acheteurs pour leur présence à cette vente aux enchères "Vous êtes pour nous beaucoup plus que de simples acheteurs d'un produit. Vous êtes les ambassadeurs de la Perle de Tahiti."

Présidence de la Polynésie française

Vous souhaitez réagir ou commenter les articles du Pêcheur de Perles ? Ecrivez-nous en utilisant le formulaire de contact !