dont un an avec sursis et à 65 millions Fcfp de dommages et intérêts pour escroquerie et abus de confiance.

Tahiti Pacifique Magazine