Le volume de production annuelle de perles de Tahiti doit être réduit de 15 à 20 pour cent pour permettre un recentrage sur la qualité, selon Gaston Flosse, président du gouvernement et ministre de la perliculture.

Lire la suite