Nous publions ci-dessous une lettre d'Alfred Porlier au site internet Tahiti Today, suite à un article paru sur ce site le 3 janvier dernier.

Lire la suite