On sait l'enjeu économique et social, essentiel de la perliculture, pour de nombreuses îles du Pacifique. Les techniques ancestrales, trop aléatoires, ont la nécessité d'être relayées par des pratiques plus performantes. Quelques rares organismes de recherche ont développé des programmes pragmatiques. Les résultats sont prometteurs.
Entretien avec Philippe ROSIER, Professeur de Biologie, Maître de Recherche
Unité de Recherche Scientifique OCEANIS

Lire la suite